Le nouveau membre de notre grande famille est, Veerya !
Souhaitez lui la bienvenue !


 

Vous ne savez pas dessiner ? Aucuns problèmes!
De nombreux prédéfinis et designs libres sont disponibles pour votre premier personnage sur Sörrom!
Vous pouvez également demander aux dessinateurs du forum!
Rendez-vous ici :
Les portées de louveteaux ouvertesLes personnages prédéfinis à adopter
Demande de dessins



Partagez|

Chaleureuse Solitude [Prio Nix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Touriste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Date d'apparition sur le Radar : 22/06/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
5/500  (5/500)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Ven 19 Aoû - 15:46
Un vent fort, frais et humide se leva, faisant danser les herbes jaunes tel des vagues dans une mer doré. Quelques nuages s’amoncelaient dans le ciel, couleurs gris teinter de rose et de rouge, le crépuscule s'annonçait tandis que la pluie menaçait de tomber à tout moment. Le soleil, à demi caché par ce ciel grisâtre tendait à percer la voûte céleste naissante de rayons vermeils.
L'air sentait la terre mouillée, les épices. Mais surtout, un fumet doux de lapin flottait dans l'air. Et ça, Maxime l'avait sentit.
Le grand chien massif marchait contre le vent, son pelage brun et noir fouettant violemment ses flancs. L'humidité était tant élevée que sur ses poils des gouttelettes se formaient, exhalant une odeur de chien mouillé et d'humus. L'animal avait beau avoir trouvé un maître, il continuait ses escapades et ses chasses. D'autant plus qu'il était maintenant encore plus simple de venir tuer du gibier ici. Il savait car il l'avait sentit qu'il était en plein dans le territoire d'une meute de loup. Pourtant il n'avait pas peur, ces animaux avaient beau être plus grand que les chiens Maxime était contient qu'il posséder une taille et une force suffisante pour leur tenir tête. Et puis, n'avait-il pas était élevé comme un tueur ?...
Un bruissement doux vînt au oreilles du grand chie balafré. Il se stoppa brutalement, s'accroupissant, le ventre contre le terre. Les herbes d'or cinglaient son museau noir tandis que sa truffe essayait de repérer le lapin. Le fumet venait de droit devant lui et entre les plantes il aperçut la fourrure fauve de sa proie. Gras et plutôt grand, il allait faire un parfait repas.
Maxime attendit le bon moment, il s'approcha silencieusement sans quitter sa futur proie du regard. Puis, dès qu'il fut à porté il bondit, le petit rongeur finit entre ses pattes et d'un coup sec de crocs il lui brisa la nuque. Le grand mâle se lécha les babines, salivant déjà de son futur repas lorsqu'il entendit un nouveau bruissement. Il leva la tête et les oreilles, il n'était pas seul.
Aux aguets il regarda autours de lui, cherchant du regard l'autre animal qui se terrer par ici.
MessageSujet: Chaleureuse Solitude [Prio Nix] Ven 19 Aoû - 15:46

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Weave •
» Être solitaire ne signifie pas qu'on apprécie la solitude - A. Petrova
» La forteresse de Solitude ~ Mephisto's home.
» cent ans de solitude. (monet, terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Domaine :: Les Plaines jaunes :: La grande butte-
Sauter vers: