Le nouveau membre de notre grande famille est, Iera !
Souhaitez lui la bienvenue !


 

Vous ne savez pas dessiner ? Aucuns problèmes!
De nombreux prédéfinis et designs libres sont disponibles pour votre premier personnage sur Sörrom!
Vous pouvez également demander aux dessinateurs du forum!
Rendez-vous ici :
Les portées de louveteaux ouvertesLes personnages prédéfinis à adopter
Demande de dessins



Partagez|

Bonjour toi [privé Ferah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Touriste
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'apparition sur le Radar : 22/06/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
5/500  (5/500)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Dim 26 Juin - 19:41
Aujourd’hui il faisait froid.
La forêt était sombre, brumeuse. Les grands arbres avaient un feuillage si dense que la lumière ne pouvait presque pas passer, seules quelques tâches lumineuses sur le sol survivaient. Tâches qui persemaient la fourrure brune et noire de Maxime de reflets clairs.
Le grand canidé s'était encore enfuit. Il savait bien que son maître actuel n'allait pas être content, mais peu lui importer. Que valait trois gifles et une engueulade face à au crocs froids de la mort, je vous le demande ?... Toujours est-il que le semi berger ne comptait pas s'absenter bien longtemps. Disons qu'il savait que de toute manière on allait le retrouver. Peut-être rentrerait-il demain pour manger un peu avant de s'enfuir de nouveau.

Alors il marchait, entre les fourrés épineux, les buissons fournis et les grands arbres aux teintes sombres. Plus il avançait, moins le brouillard était dense et bientôt il entendit le murmure doux de l'eau. Ce qu'il aimait ce murmure ! Il était cent fois plus agréable que le rugissement du feu ou le glapissement des braises. L'eau elle ne faisait pas mal, elle vous caressait comme une amante, comme une mère.
Aussi un large sourire vint se logé sur sa face, le coin calciné de ses babines se tordit, incapable de lui donner la vrai forme d'un sourire. Cela ressemblait plus à une grimace sur la peau cramée par le feu.

Bientôt il put voir le ruisseau étincelant comme si un quelconque esprit l'avait parsemé de diamants. Sans hésiter, le grand chien galopa jusqu'à lui et en quelque bonds se retrouva sur le bord. Il lapa goulûment le liquide translucide et le trouva glacé, presque autant que la neige. Mais cela ne refroidit pas son enthousiasme, loin de la. Il s'apprêtait à y tremper ses membres lorsqu'il entendit derrière une bruissement semblable au vent. Et pourtant ce n'était pas le vent, et malgré l'odeur d'humus que dégageait Maxime, celui-ci put aisément en sentir une autre. Alors sans se retourner il annonça de sa voix râpeuse et grave :

"Sort de ta cachette immédiatement si tu ne veux pas finir en charpie petit oiseau..."
MessageSujet: Bonjour toi [privé Ferah] Dim 26 Juin - 19:41

Revenir en haut Aller en bas
Bon client
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'apparition sur le Radar : 01/03/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
0/0  (0/0)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Lun 27 Juin - 2:49
Ah ! Qu'il était bon de se balader dans la fraîcheur de cette douce brume ! Certes, les proies y étaient rares et ce n'était définitivement pas pour y chasser que la belle Ferah était venu ici. Non, elle voulait tout simplement se balader. Aujourd'hui elle n'avait pas envie de parcourir les terres pour elle inconnu de la réserve. Elle voulait se reposer et prendre un peu de temps pour marcher tranquillement. Enfin tranquillement, c'était pas comme si elle pouvait se permettre de partir au gré du vent, le museau pointé vers les nuages et les regards papillonnant par ci par là. Non, mademoiselle ne pouvait s'offrir ce luxe, ses coussinets étaient fragiles et il lui fallait regarder où elle marchait, histoire de ne pas se planter une épine dans la patte ou tout simplement de s'écorcher. Enfin bref, ce n'était même pas un problème pour elle.
L'humidité ainsi que le froid rendait la balade d'autant plus agréable. Cependant, une seule chose la tracassait. La soif. Cela faisait maintenant quelques heures qu'elle déambulait sans aucun but, normal qu'elle commence à avoir soif ! C'est donc presque naturellement que la noire bifurqua de son chemin initiale pour se diriger vers un petit ruisseau qui coulait non loin de là. Mais en cours de route quelque parût étrange. Une odeur flottait dans l'air. Elle n'était peu être pas lupine, mais elle était définitivement canine et semblait en bonne santé. Curieuse de savoir à qui elle appartenait, la belle remonta la piste qui se dirigeait elle aussi vers le ruisseau. Au plus l'odeur s'intensifiait, au plus son allure se fit lente et son pas feutré, si bien qu'elle se retrouva vite en position de chasse. Prudemment elle continua à s'avancer jusqu'à pouvoir jeter un regard entre les branches d'un buisson un peu dégarnie, mais grâce à son pelage noir et à la présence d'ombre en abondance elle n'avait pas s'inquiéter. Mais le vent tourna, rependant son odeur vers l'inconnu qui se rendit très vite compte de sa présence.

"Sort de ta cachette immédiatement si tu ne veux pas finir en charpie petit oiseau..."

Ferah ne pu réprimer un frisson. Elle était repérée ! En bonne perdante, mais aussi car elle n'avait pas très envie de tester la patience du mâle pour l'instant, elle sortit de sa cachette. La tête et les oreilles basent ainsi que la queue battante, elle fit quelques pas vers lui. Elle voulait lui signifier ses bonnes attentions avant toute chose, mais s'il ne se retournait pas sa allait être difficile ! Tout doucement elle le contourna tout en le détaillant du regard. Effectivement, ce n'était pas un loup, il ressemblait plus à ... un chien ? Oui, c'était sûrement ça. Sans arrêter de battre gaiement de la queue, la femelle noire tendit timidement pour tenter de le renifler du plus près possible, mais elle resta tout de même à très bonne distance.

- Bonjour, désolé si je t'es fait peur, je ne voulais pas. Ton odeur me dit quelque chose, tu es un chien pas vrai ?

_____SÖRROM____________
Parle en #2C75FF

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Lun 27 Juin - 2:49

Revenir en haut Aller en bas
Touriste
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'apparition sur le Radar : 22/06/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
5/500  (5/500)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Lun 27 Juin - 12:31
L'animal qui l’épié sortit de sa cachette. C'était une femelle, et doucement celle-ci vint contourner Maxime qui ne bougea pas. Elle était grande et noire. Enfin grande... Pour un chien car elle atteignait presque la taille du brun alors qu'il était grand pour sa race.
Les mâles loups devaient être plus grands alors... Maxime n'en avait jamais vu, peut-être que l'un d'eux serait plus grand que Macao... Qui sait. La jeune louve battait gaiement de la queue lorsqu'elle demanda :

" Bonjour, désolé si je t'es fait peur, je ne voulais pas. Ton odeur me dit quelque chose, tu es un chien pas vrai ?"

Alors Maxime lâcha un grognement rocailleux. Très léger, c'était simplement de la désapprobation. Le mâle se tourna légèrement vers la louve pour être face à elle, découvrant sa moitié de tête carbonisée où la peau boursouflée et sèche était dénué de poils, la laissant voir son œil rougeâtre clair. Il voulait voir sa réaction face à cela, il n'avait que trop l'habitude des chiens et des hommes qui le regardaient dégoûter par ce désolant spectacle. Il voulait voir si la louve était de la même trempe que les bipède et les idiots de compagnie.
Néanmoins, il répondit à la question.

"Je n'ai pas eut peur fillette, je n'ai peur de rien. Ses babines se déformèrent en un rictus, En effet je suis un chien, tu as un excellent sens de l'observation petit oiseau... "

Le petit oiseau en question était noire, très foncé. Ses yeux bleus semblable à celui de Maxime était dénué de toute mauvaise attention. C'était un jolie brin de fille, à peine plus jeune que le chien.

"Et pour s’épargner de longue présentation, je suis Maxime."
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Lun 27 Juin - 12:31

Revenir en haut Aller en bas
Bon client
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'apparition sur le Radar : 01/03/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
0/0  (0/0)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Lun 27 Juin - 18:17
Le chien poussa un grognement de désapprobation qui lui fit redresser la tête, non pas qu'elle en eu peur, elle fut juste un peu surprise. Puis il se décida à se tourner vers elle, dévoilant une moitié de visage balafré. Une très mauvaise morsure ? Non, une morsure n'aurait pas laissée une marque comme celle-ci. Des griffes ? Tout simplement impossible. Une ... Chute ? Ça non plus ne laissé pas ce genre de cicatrice. La noire pencha la tête sur le côté, les oreilles en avant et le regard curieux. Peux être une brûlure dans ce cas ? Oui, c'était sans doute ça, bien qu'elle n'en fut pas très sûr. La seule fois qu'elle en avait vu une était dans son ancienne meute. Un vieux mâle avait eu l'arrière train complètement brûlé suite à un incendie de forêt qui avait eu lieu bien avant son arrivée, et même bien avant sa naissance. Et bien que cela l'intrigua elle ne le releva pas sur le moment, écoutant simplement ce que son interlocuteur.

-Je n'ai pas eut peur fillette, je n'ai peur de rien.

Ses yeux se plissèrent légèrement. Effectivement, il semblait un peu plus vieux qu'elle, cela devait se jouer à une année environ. Les babines du mâle formèrent un rictus qui ne fut pas sans lui donner une sueur froide. Il lui rappelait que même si la solitude la poussait parfois à chercher la compagnie d'un peu n'importe qui, il lui fallait rester assez prudente. Qu'il soit un chien ou un loup il restait un mâle et elle avait déjà eu un peu trop de mésaventures avec eux pour se permettre de relâcher totalement ça garde. Néanmoins, elle ne laissa rien paraître. Pourquoi tout gâcher alors que jusqu'à maintenant tout se passait très bien.

-En effet je suis un chien, tu as un excellent sens de l'observation petit oiseau... Et pour s'épargner de longue présentation, je suis Maxime.

Sans arrêter de remuer la queue et tout en continuant d'écouter son interlocuteur, la belle se dirigea vers le ruisseau où elle sauta sans hésitation tout en prenant garde à ne pas éclabousser le chien. L'eau était froide, certes, mais elle aimait beaucoup ça. Ferah prit le temps de laper l'onde glacée, sans pour autant le lâcher des yeux avant de finalement lui répondre, non sans une petite touche d'auto-dérision.

- Merci ! C'est vrai que j'arrive à différencier les lapins et les chevreuils assez facilement. Enchanté Maxime, moi c'est Ferah, mais tu peux très bien continuer à m'appeler petit oiseau si tu veux. La vagabonde se lécha ensuite les babines pour faire disparaître toute gouttelettes pouvant éventuellement perler sur son museau. Mais dis moi, comment est-ce que tu as fait pour venir jusqu'ici ? Normalement les chiens n'ont pas le droit de venir de ce côté ci de la clôture, à moins que tu ne te sois amusé à désobéir à ton maître ?

_____SÖRROM____________
Parle en #2C75FF

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Lun 27 Juin - 18:17

Revenir en haut Aller en bas
Touriste
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'apparition sur le Radar : 22/06/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
5/500  (5/500)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Lun 27 Juin - 18:49
Maxime sentit la belle noire un peu méfiante. Cependant, il ne s'en étonna pas, après tout il était un grand mâle balafré à la voix inquiétante et au manière de rustre.
La jeune canidé bondit alors dans le ruisseau sans une once d'hésitation, l'eau glacé qu'elle souleva n’atteignit pas Maxime. Celui-ci s'approcha d'avantage du liquide froid et la fixa prendre des gorgées de l'onde gelée. Elle aimait l'eau, c'était un bon point car Maxime aussi adorait cela. Enfin, elle prit la peine de lui répondre.

"Merci ! C'est vrai que j'arrive à différencier les lapins et les chevreuils assez facilement. Enchanté Maxime, moi c'est Ferah, mais tu peux très bien continuer à m'appeler petit oiseau si tu veux."

Un peu qu'il comptait continuer, même si elle lui avait dit qu'elle ne voulait pas il aurait continuer. Personne à part son maître n'avait à lui dire ce qu'il devait faire. La louve passa sa langue sur ses babines histoire de gober les dernières gouttes qui parsemaient son museau puis elle poursuivit.

"Mais dis moi, comment est-ce que tu as fait pour venir jusqu'ici ? Normalement les chiens n'ont pas le droit de venir de ce côté ci de la clôture, à moins que tu ne te sois amusé à désobéir à ton maître ?"


Une nouvelle fois il lâcha un rire, un rire rocailleux. Si il restait chez lui son frère aurait tôt fait de lui ouvrir la jugulaire et ça, il ne le voulait pas. Mais était-il judicieux d'en informer la petite noire ? Au final, Maxime s'en contre fichait de son avis. Alors il s'avança dans le ruisseau doucement, le froid qui caressa sa peau sous ses poils lui fit un bien étrange et quelques secondes sa physionomie afficha un air de plaisir.

"Je ne m'amuse pas, je préfère sauver ma peau plutôt que d'obéir aveuglément."


Il s'ébroua rapidement, envoyant de l'eau sur sa congénère canine et son visage repris cet aire cruel et amusé. Il plongea son visage sous l'eau. Le contact avec le froid avait toujours pour effet de soulager ses cicatrices. Il ressortit la tête de l'eau.

"Et toi, qu'est-ce que tu fais ici seule ?..."

Il n'attendit pas sa réponse pour froncer légèrement le museau et émettre un grognement caverneux. Il se tourna vers la jeune Ferah le poil hérissé.

"Tu n'as pas penser que je pourrais être malveillant hein ? Ma taille, mon poids et ma force sont à mon avantage et je pourrais facilement te tuer... Et toi tu es quand même venue la queue battante... Tu ne t'es pas douter, si j'étais un tueur née ? Un buveur de sang ou un mangeur de loup ? Ou même... si c'était un piège humain ?... "


Il semblait tout de même amuser malgré son air soudainement agressif. Sa brûlure rajoutait à son visage une lueur monstrueuse de carnassier.
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Lun 27 Juin - 18:49

Revenir en haut Aller en bas
Bon client
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'apparition sur le Radar : 01/03/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
0/0  (0/0)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Lun 27 Juin - 22:37
Ferah regarda Maxime rire de ça vois caverneuse puis s'avancer à son tour dans le cour d'eau. Lui aussi semblait bien aimer cet élément, mais même s'il avait l'air assez apaisé à son contacte la vagabonde prit tout de même la peine de rester à distance respectable.

- Je ne m'amuse pas, je préfère sauver ma peau plutôt que d'obéir aveuglément.

Sauver sa peau ? Il était vrai que les humains lui apparaissaient comme des créatures assez étranges et contradictoire. Elle n'avait aucun doute quant à la mauvaise fois de certain d'être eux et comprenait donc les propos de Maxime, mais curieuse comme elle était elle avait envie d'en savoir plus. Même si cela ne l'a regardait pas et qu'il risquait peux être de mal le prendre, elle voulait en savoir un peu plus.

- Sauver ta peau ? C'est-à-dire ?

Des gouttelettes glacées volèrent et vinrent s'écraser sur tout son corps suite à l'ébrouage du chien. La belle fit un bond en arrière en secouant la tête avant de s'ébrouer à son tour, sans se soucier cette fois de savoir si elle était en train de l'éclabousser ou non. Heureusement qu'elle n'était pas frileuse et que son pelage épais n'avais pas permis à l'eau de s'infiltrer jusqu'à sa peau. Hé !Elle redressa la tête pour constater que le mâle avait un air entre le cruel et l'amusé et qu'il avait plongé sa tête dans l'eau. Ferah en profita pour avaler de nouveau quelques gorgées d'eau avant qu'il ne relève la tête.

- Et toi, qu'est-ce que tu fais ici seule ?...

Mais avant même qu'elle est eu le temps de dire quoi que ce soit Maxime avait froncé le museau, hérissé et commencé à grogner. Sur le coup, la vagabonde eu un mouvement de recule et par réflexe elle rabattit les oreilles en arrière et baissa la queue. Son changement d'attitude avait été très soudain et pour tout dire, en quart de seconde elle ne savait plus très bien sûr qu'elle pied elle devait danser.

- Tu n'as pas pensé que je pourrais être malveillant hein ? Ma taille, mon poids et ma force sont à mon avantage et je pourrais facilement te tuer... Et toi tu es quand même venue la queue battante... Tu ne t'es pas douter, si j'étais un tueur née ? Un buveur de sang ou un mangeur de loup ? Ou même... si c'était un piège humain ?...

Quelque chose chez lui n'était pas sérieux. Elle le sentait. Comment ? Ça, elle ne le savait pas vraiment. Mais elle gardait ce pressentiment. Même si avec sa taille, sa carrure et sa cicatrice il était vrai qu'il lui faisait un peu froid au dos. Pourtant, lui de ce dégonfler, la noire garda la tête droite et les pattes fermement posées sur les galets du fond de la rivière.

- Hé bien, c'est vrai qu'avec ta carrure tu aurais très facilement l'avantage sur moi, cependant, avant de pouvoir me tuer il faudrait déjà que tu arrives à m'attraper. Je suis beaucoup plus légère et souple que toi, plus rapide aussi et je connais mieux ces bois. Je pourrais très facilement te semer. Je suis venue la queue battante car je préfère largement avoir des relations amicales, de plus si tu étais vraiment un "buveur de sang" ou un "mangeur de loup" comme tu le dis tu porterais sois l'odeur du sang, sois une odeur lupine. Or, tu ne sens que le chien et l'humain et encore, l'odeur humaine est déjà éventée. Pour finir il n'y avait aucune odeur humaine ou du moins qui m'était inconnue ou étrange lorsque je suis arrivée. Donc cela exclu le piège des humains. La belle afficha une mine franchement amusée, sûr d'elle et contente. Et pour répondre à ta question d'avant, je suis une solitaire. C'est les humains qui m'ont amené ici il n'y a pas ci longtemps. Je n'ai pas encore eu de vrai contacte avec les autres loups d'ici, mais je pense déjà pouvoir dire qu'il y a au moins deux meutes ici. Seulement ... J'ai déjà eu une très mauvaise expérience avec mon ancienne meute et je n'ai pas envie de risquer de revivre le même enfer en n'en intégrant une.

Un rictus dégoûté déforma soudain son joli minois lorsque les souvenirs de son enfance lui revinrent en mémoire. Elle se dépêcha donc de secouer la tête pour chasser toutes ces vilaines pensée pour se reconcentrer sur Maxime avec un regard déterminé, sûr qu'elle avait raison sur ce qu'elle avait dit avant.

_____SÖRROM____________
Parle en #2C75FF

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Lun 27 Juin - 22:37

Revenir en haut Aller en bas
Touriste
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'apparition sur le Radar : 22/06/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
5/500  (5/500)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Sam 23 Juil - 23:02
La jeune louve garda la tête bien droite, Maxime pouvait sentir sa crainte, mais il sentait aussi qu'elle ne se dégonflait pas. Il l'aimait bien cette petite noire ! Elle n'avait pas froid aux yeux, décidément !

" Hé bien, c'est vrai qu'avec ta carrure tu aurais très facilement l'avantage sur moi, cependant, avant de pouvoir me tuer il faudrait déjà que tu arrives à m'attraper. Je suis beaucoup plus légère et souple que toi, plus rapide aussi et je connais mieux ces bois. Je pourrais très facilement te semer. Je suis venue la queue battante car je préfère largement avoir des relations amicales, de plus si tu étais vraiment un "buveur de sang" ou un "mangeur de loup" comme tu le dis tu porterais sois l'odeur du sang, sois une odeur lupine. Or, tu ne sens que le chien et l'humain et encore, l'odeur humaine est déjà éventée. Pour finir il n'y avait aucune odeur humaine ou du moins qui m'était inconnue ou étrange lorsque je suis arrivée. Donc cela exclu le piège des humains. La belle noire sembla amusée, sûre d'elle ce qui ne manqua pas de faire sourire Maxime. Et pour répondre à ta question d'avant, je suis une solitaire. C'est les humains qui m'ont amené ici il n'y a pas ci longtemps. Je n'ai pas encore eu de vrai contacte avec les autres loups d'ici, mais je pense déjà pouvoir dire qu'il y a au moins deux meutes ici. Seulement ... J'ai déjà eu une très mauvaise expérience avec mon ancienne meute et je n'ai pas envie de risquer de revivre le même enfer en n'en intégrant une."

Elle sembla soudainement dégoûté, déformant son jolie visage dans un rictus. Elle secoua la tête, chassait-elle de mauvaises pensées ? Une blessure encore douloureuse ?... Maxime voulait le savoir, il voulait voir ses faiblesses.
D'abord il cessa d'avoir l'air agressif, il se contenta de fixer la belle louve dans une expression froide, le visage aussi dur que la pierre. Puis, contre toute attente il explosa dans un rire rauque. Cette petite lui plaisait ! Elle n'avait pas froid aux yeux et il adorait ça.

"Bien bien petit oiseau ! Tu as totalement raison... Tu es très perspicace..."

Il lapa une nouvelle gorgé d'eau gelé, la laissant venir s'infiltrer dans sa gorge et rependre en lui une sensation de bien-être. Puis il commença à tourner autours de la belle, le côté de sa face brûlée et ravagé par les flammes était le seul qu'elle pouvait voir, il le faisait exprès. Ho non, il ne voulait pas l’effrayer, il avait bien vu qu'elle était courageuse.
Après un tour et demi il se stoppa derrière elle, un large rictus amusé déformant ses babines noires.

"Ainsi donc, petit oiseau, tu es une solitaire ? Tu as déjà fait partit d'une meute... Sa voix râpeuse n'était plus qu'un murmure alors qu'il s'avança à côté d'elle, raconte moi, qu'est-ce qui t'as blessé au point que tu sois dégoûtée d'une vie naturelle chez un loup ?"

Il rapprocha son museau de son oreille, son flanc gauche étant collé à celui de la belle et doucement, murmura de nouveau.

"Tu es plutôt marginale petit oiseau, les gens te l'ont ils fait payer ? C'est pour cela que tu es aussi effrayée face à la vie de groupe ?..."

Il n'avait pas réfléchit bien longtemps, l'exclusion des marginaux était un phénomène courant.
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Sam 23 Juil - 23:02

Revenir en haut Aller en bas
Bon client
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'apparition sur le Radar : 01/03/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
0/0  (0/0)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Mar 2 Aoû - 14:58
L'expression du chien devint froide, sans aucune émotion, avant que celui n'éclate dans un rire rauque et ma fois assez lugubre. Cependant la noire ne cilla pas. Comme elle le lui avait fait remarquer, elle pouvait fuir et de semer quant elle voulait. Etais-ce parce qu'il venait de lui déceler une faille ? Ou bien car au contraire son audace lui plaisait ? En attendant, elle resta droite et digne, lui prouvant ainsi encore une fois qu'elle ne le craignait pas.

"Bien bien petit oiseau ! Tu as totalement raison... Tu es très perspicace... Ainsi donc, petit oiseau, tu es une solitaire ? Tu as déjà fait partit d'une meute... raconte moi, qu'est-ce qui t'as blessé au point que tu sois dégoûtée d'une vie naturelle chez un loup ?"

Il lui tournait autour, ne la laissant voir que la partit brûlée de sa tête, mais très franchement elle s'en fichait. Elle avait déjà vu pire. Elle veilla tout de même à le garder en vue, histoire de ne pas se faire surprendre stupidement, mais elle ne bougea pas pour autant. Au plus le chien ce rapprocha, au plus voix se faisait faible, son flanc se colla à celui de la vagabonde et il colla son museau à son oreille, comme on le lui avait déjà si souvent fait il n'y avait finalement pas si longtemps que cela. Ferah plissa les yeux et une nouvelle expression dégoutée s'afficha sur son visage, tandis que le mâle continuait de susurrer à son oreille.

"Tu es plutôt marginale petit oiseau, les gens te l'ont ils fait payer ? C'est pour cela que tu es aussi effrayée face à la vie de groupe ?..."

Un grondement sourd monta dans sa gorge, laissant par la même occasion pointer sa jolie canine gauche, ainsi que le reste de ses crocs en étant proche. Presque par réflexe, elle fit claquer sa mâchoire près du cou de son interlocuteur, puis fit un bond en avant pour se libérer de son contacte. Il était hors de question que l'enfer reprenne ici. Sa réaction en disait déjà long sur ce qu'elle avait pu vivre, mais elle répondit tout de même, d'une voix qui se fut beaucoup plus froide que précédemment.

« - C'est une cause en effet. Mais la principale fut les mâles. »

_____SÖRROM____________
Parle en #2C75FF

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Mar 2 Aoû - 14:58

Revenir en haut Aller en bas
Touriste
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'apparition sur le Radar : 22/06/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
5/500  (5/500)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Mar 2 Aoû - 20:31
La belle femelle sembla bien moins douce et gentille que quelques seconde avant. Elle se mit à grogner, laissant apparaître ses jolies canines d'un blanc éclatant. Elle fit claquer sa mâchoire près de la gorge du grand chien qui pourtant ne bougea pas. Enfin, la belle fit un bond en avant, se libérant du contact oppressant du grand berger.

"C'est une cause en effet. Mais la principale fut les mâles"

Répliqua-t-elle, froide. Maxime fut légèrement surpris, il est vrai que la louve était douée d'une beauté sans pareil, cela avait dût réveiller les hormones de certains mal, c'était certain. Un rictus amusé vint de nouveau déformé la face semis-brûlée du grand mâle qui s'approcha de la femelle.

"Je vois petit oiseau, tu as dût en attiré beaucoup, des mâles. Mais rassure toi, je ne te ferais rien."

Dit-il de sa voix râpeuse, sur un ton qui n'indiquait si c'était un mensonge ou non. Il avait toujours une expression cruelle et un regard impénétrable, d'ailleurs il lui était très dur d'arborer une autre tête. Il ajoute néanmoins :

"Pour le moment..."
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Mar 2 Aoû - 20:31

Revenir en haut Aller en bas
Bon client
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 105
Date d'apparition sur le Radar : 01/03/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
0/0  (0/0)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Mar 2 Aoû - 22:19
Il sembla amusé, cela la révulsa. De nouveau, une canine blanche pointa entre ses babines noires et un bout de langue rose vint s'ajouter au lot. Seulement la pointe de celle-ci perça entre ses dents. Néanmoins, il avait eu l'espace de quelques secondes l'air surprit. Puis se rapprocha de nouveau.

"Je vois petit oiseau, tu as dû en attirer beaucoup, des mâles. Mais rassure toi, je ne te ferais rien. Pour le moment..."

De nouveau elle ne cilla pas, ce contentant simplement de rabattre les oreilles en arrière, d'abaisser la queue et de plisser légèrement ses yeux azurs. Mis à par cela elle ne bougea pas et resta droite. Qu'elle culot il avait quand même, mais il était hors de question qu'elle ne se dégonfle.

« - Non, tu ne me feras rien tout court. Car tu ne pourras tout simplement jamais mettre la patte sur moi. » Lui répliqua-t-elle d'un ton sûr et confiant. Certaine encore une fois qu'elle avait raison, quitte à paraître effrontée.

_____SÖRROM____________
Parle en #2C75FF

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
 
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Mar 2 Aoû - 22:19

Revenir en haut Aller en bas
Touriste
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 96
Date d'apparition sur le Radar : 22/06/2016

Infos sur personnage
Réputation ( Exp ):
5/500  (5/500)
RELATIONS:
Conjoint(e):
Jeu 4 Aoû - 13:39
La jeune louve ne cilla pas, elle rabattit simplement ses oreilles en arrière, abaissant la queue et plissant légèrement les yeux. Elle resta droite et fière, et pour cela elle impressionna légèrement Maxime. La où beaucoup auraient préféré l'attaquer ou s'enfuir, la belle louve noire décida de répondre aux mots par les mots.

"Non, tu ne me feras rien tout court. Car tu ne pourras tout simplement jamais mettre la patte sur moi."


Répliqua-t-elle, confiante. Le grand chien lâcha encore une fois un rire rauque. Cette petite était décidément très amusante et il l'appréciait de plus en plus. Elle lui faisait vaguement penser à sa sœur et rien que pour ça il ne lui ferait sûrement pas de mal.

"Sûrement petit oiseau. Mais ce n'était pas mon attention, tu as beau être belle je laisserais un autre te satisfaire. Ce genre de chose sont une perte de temps pour moi."

Répondit-il sur un ton relativement neutre. Il trottina hors du ruisseau et s'ébroua. En fait, le sujet n'allait sûrement pas tourner en sa faveur.
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah] Jeu 4 Aoû - 13:39

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bonjour toi [privé Ferah]

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Présentation de moi! Bonjour!
» bonjour a toutes et tous
» Un petit bonjour / bonsoir !
» boujour bonjour !
» bonjour à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Domaine :: Le bois brumeux :: Le ruisseau-
Sauter vers: